CEA2015Chaudiere-Appalaches_RVBCEA de Chaudière-Appalaches

Nos coordonnées

Centre d’emploi agricole de la Fédération de l’UPA de Chaudière-Appalaches
Mme Johanne Gagnon, responsable
2550, 127e Rue
Saint-Georges (Qc) G5Y 5L1
Tél. : (418) 228-5588
Téléc. : (418) 228-3943
Courriel : jgagnon@upa.qc.ca

Centre de services de Sainte-Marie
Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches
Karine Phaneuf, conseillère en ressources humaines

1068, boul. Vachon Nord, bureau 100,
Sainte-Marie (Québec)  G6E 1M6
Téléphone : 418 386-5588
Courriel : kphaneuf@upa.qc.ca

 

Centre de services de La Pocatière
Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches
Frank St-Pierre, CRHA, coordonnateur

1120, 6e Avenue, bureau 100
La Pocatière (Québec)  G0R 1Z0
Téléphone : 418 856-3044
Télécopieur : 418 856-5199
Courriel : cealapocatiere@upa.qc.ca


Qui sommes-nous ?agriculteurs

Un service bien implanté et adapté aux besoins des producteurs et des travailleurs

Depuis 1974, les CEA de l’UPA répondent aux besoins de milliers de producteurs agricoles du Québec dont ceux de la Chaudière-Appalaches.   Nous avons acquis une expertise reconnue et appréciée qui nous permet de référer une main-d’œuvre compétente pour venir en aide aux producteurs dans les différents travaux sur la ferme.

Le secteur agricole,  des emplois comme :

  • Manœuvre;
  • Préposé à l’entretien et aux récoltes;
  • Ouvrier agricole en production animale et végétale;
  • Assistant-gérant;
  • Gérant/superviseur;
  • Opérateur de machinerie agricole.

Avec :

  • Un salaire compétitif et une possibilité de prime au rendement;
  • Des horaires de travail à temps plein, à temps partiel et/ou flexible;
  • Des avantages non monétaires.

Le secteur agricole offre :

  • De nouveaux défis à relever quotidiennement;
  • Du travail avec la nature, les animaux et la  machinerie agricole;
  • De la diversité et de la variété dans les tâches avec des équipements de haute technologie;
  • Et une participation à toutes les étapes de production.

Voilà votre chance de travailler dans un milieu dynamique, varié, important et avec des gens passionnés.

Vous cherchez un emploi?  

Passez à l’action en nous proposant vos services après avoir jetez un coup d’oeil sur le secteur agricole dans notre région:

L’agriculture en Chaudière-Appalaches réunit 5 408 entreprises agricoles qui se partagent plus de 1,093954 hectares de superficies cultivables.  Au Québec, près de 44 000 producteurs et productrices agricoles investissent annuellement plus de 500 millions de dollars dans ce fleuron de l’économie, génèrent des revenus de 8,4 milliards de dollars et fournissent de l’emploi à quelque 57 000 personnes annuellement.   La Chaudière-Appalaches se positionne au 2e rang des régions qui emploient le plus grand nombre de personnes en agriculture au Québec, juste après celle de la Montérégie (25 %). Contrairement à d’autres secteurs d’activités économiques, l’agriculture est constituée de plusieurs unités de production différentes, tant par leur taille que par leur diversité.  Les cinq secteurs de production qui emploient le plus grand nombre de travailleurs en agriculture dans la région de Chaudière-Appalaches en 2007 sont dans l’ordre : les bovins laitiers, l’acériculture, les porcs, l’horticulture et les bovins de boucherie. Ces cinq secteurs représentent à eux seuls 87 % de la main-d’œuvre en agriculture dans la région.

 

Nos services

Une gamme de services pour répondre à vos besoins

 

 

 

 

Placement et recrutement
Vous cherchez les bons candidats pour combler vos postes vacants?
Vous manquez de temps pour dénicher la perle rare?

NOTRE OFFRE :

  • Évaluation et planification des besoins en main-d’oeuvre
  • Élaboration et publication d’offres d’emploi
  • Recrutement et sélection des candidatures pour différents métiers sur une base permanente, saisonnière ou journalière

 

 

Gestion des ressources humaines
Vous souhaitez motiver et garder vos employés plus longtemps?
Créer de bonnes relations de travail?
Instaurer des règles claires et équitables?

NOTRE OFFRE :

  • Diagnostic des besoins en GRH et plan d’intervention
  • Soutien aux entrevues de sélection
  • Aide à l’intégration des nouveaux employés
  • Manuel d’employé et politiques de GRH
  • Organisation des dossiers d’employés
  • Grille de rémunération
  • Analyse de postes et descriptions de tâches
  • Outil d’évaluation du rendement
  • Information sur les lois et les normes du travail
  • Et plus encore…
Services complémentaires

  • Préparation des demandes de travailleurs étrangers temporaires
  • Organisation du transport pour les travailleurs agricoles (si le nombre le justifie)
  • Information et référencement sur les programmes publics de soutien à l’emploi.
  • Information sur le programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT)
  • Information sur la reconnaissance des compétences de la main-d’oeuvre (RCMO)
  • Information sur la santé et sécurité au travail en agriculture.

 

Nos projets

Un de nos projet dont nous sommes fiers est la formation de courte durée en production porcine qui permet d’accéder à des postes où il y a de l’avenir!

YL-Roberto Herleyn-Dany Vasquez

Un métier à découvrir : ouvrier en production porcine

Les entreprises de grande envergure du secteur porcin ont besoin de gérants qualifiés.  Il n’est pas rare qu’un ouvrier ayant du potentiel  et un peu d’expérience accède à ces emplois qui représentent des revenus qui tournent autour de 50 000 $ par année.

Les entreprises en production porcine ont bien changé

Les installations et équipements sont de plus en plus sophistiqués et mécanisés. Plusieurs logiciels sont utilisés pour le suivi des élevages. Les lieux sont propres et bien ventilés, permettant une réduction des odeurs, ce qui surprend agréablement. On se tient à l’affût des nouvelles règles de bien-être animal. Le Québec est d’ailleurs reconnu mondialement pour l’excellente qualité de sa viande porcine.

Selon une étude commandée par Agricarrières et réalisée par le groupe AGECO en 2014, le salaire moyen était de 16,38 $/heure pour l’ouvrier en production porcine et la semaine de travail d’environ 40 h/semaine. Aussi, on voit de plus en plus que l’on travaille 1 fin de semaine sur 2, sur 3 et de plus en plus sur 4 seulement.

Témoignage d’un employé du secteur

« J’ai essayé bien des affaires : travailleur forestier, travail en manufacture et dans un moulin à scie… Finalement, ce que j’aime le mieux, c’est prendre soin de mes cochons!  J’ai délaissé le  punch, le travail à la chaîne et la routine pour le travail avec les animaux, l’autonomie et le travail d’équipe. Enfin je suis heureux ! »

Outillez-vous pour trouver un emploi dans ce domaine 

Par une formation de courte durée financée par Emploi-Québec de la Chaudière-Appalaches.   Organisée en collaboration avec le Centre d’emploi agricole de la Chaudière-Appalaches et le Centre de formation agricole de Saint-Anselme:

  • Entrée continue à partir de la fin novembre
  • Durée : 430 h, de la fin novembre à la mi-mars
  • Endroit : au Centre de formation agricole de Saint-Anselme (CFA)
  • Possibilité de transport
  • Possibilité de soutien du revenu durant la formation
  • Augmentation de la qualité de vie pour vous et votre famille

Pour en savoir plus : 

Centre d’emploi agricole de la Chaudière-Appalaches : 418-228-5588 ou 1 888 938-3872.

Un autre projet que nous désirons faire valoir c’est notre « approche rétention »

Lorsqu’un employeur nous contacte pour trouver un nouvel employé, nous lui proposons de l’accompagnement par Mme Karine Phaneuf, conseillère en ressources humaines  pour le CEA de la Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches.  Mme Phaneuf possède plusieurs années d’expérience dans le milieu agricole en plus d’un BACC en agronomie et une maîtrise en gestion des personnes en milieu de travail et elle pourra, par son expertise,  favoriser une intégration réussie de ce nouvel employé  en plus de favoriser l’épanouissement des personnes impliquées et ce dans une ambiance de travail favorable.   Ainsi, de l’accompagnement est offert pour le premier mois d’embauche aidant les 2 parties dans leur communication et la réussite de ce jumelage.

 

 

L’équipe

Centre d’emploi agricole (CEA)

Vous avez besoin de main-d’oeuvre agricole?
Vous cherchez un emploi en agriculture?
Contactez-nous!

 

F
Johanne  GAGNON

Point de service de
SAINT-GEORGES
2550, 127e Rue
Saint-Georges (Québec)  G5Y 5L1
Téléphone : 418 228-5588, poste 1223
Courriel : jgagnon@upa.qc.ca
Sans frais : 1 888 938-3872

Karine  PHANEUF

Point de service de
SAINTE-MARIE

1068, boulevard Vachon Nord, bureau 100
Sainte-Marie (Québec)  G6E 1M6
Téléphone : 418 386-5588, poste 2014
Courriel : kphaneuf@upa.qc.ca
Sans frais : 1 888 938-3872

Frank  ST-PIERRE

Point de service de
LA POCATIÈRE
1120, 6e Avenue, bureau 100
La Pocatière (Québec)

G0R 1Z0
Téléphone : 418 856-3044
Courriel : fstpierre@upa.qc.ca
Sans frais : 1 800 463-8001

 

 

Quoi de neuf?

Consulter les archives

Partagez cette page