Lancement de la campagne de recrutement : J’y vais sur-le-champ!

AGRIcarrières et l’UPA saluent l’annonce du gouvernement du Québec d’investir 45 millions de dollars pour combler les besoins en main-d’œuvre dans le secteur agricole québécois.

 

QUESTION-RÉPONSES 

Que se passe-t’il une fois que j’ai pris contact avec mon Centre d’emploi agricole? 

Un agent en ressources humaines communiquera avec vous dans les plus brefs délais.

Dois-je avoir de l’expérience?

Il n’est pas obligatoire d’avoir de l’expérience en agriculture.

Une formation en ligne gratuite est disponible pour avoir une meilleure connaissance du travail agricole et appliquer les techniques de travail sécuritaires et efficaces à la ferme. Pour suivre la formation, rendez-vous au : https://go.aws/2yH6u25

Quels sont les types de tâches que je pourrais réaliser? 

Cliquez ICI pour les détails.

À combien s’élève l’incitatif proposé pour les travailleurs :

100 $/semaine pour une prestation de travail minimum de 25 heures par semaine effectuée pendant la période d’application de la mesure.

Quelle clientèle est ciblée :

Particulièrement les personnes qui se retrouvent sans emploi compte tenu de la fermeture de plusieurs entreprises ainsi que tous les travailleurs agricoles qui travaillent au salaire minimum.

Pourquoi avoir fixé le seuil à 25h/semaine :

Il s’agit d’un critère visant à encourager les travailleurs à participer aux travaux au moins trois jours par semaine.

Quels sont les critères d’admissibilité :

Pour y avoir droit, le travailleur agricole doit :

  • travailler pendant la période d’application de la mesure dans une exploitation agricole produisant des biens alimentaires aux fins d’assurer la sécurité alimentaire de la population;
  • doit être rémunéré au salaire minimum (13,10$ au 1er mai);
  • être inscrit au Centre d’emploi agricole de sa région